Header
Accueil du site > Actualités / News > Séminaires - Thèses > Soutenance d’HDR de Julien Charreau

Soutenance d’HDR de Julien Charreau

Vendredi 7 avril 2017 à 14h45, amphi du CRPG

Quantifications des interactions entre tectonique, climat et processus de surface lors d’une collision continentale

Résumé

Les reliefs continentaux générés par la formation des chaînes de collision impactent fortement l’évolution de la Terre. Il est donc important de bien comprendre leur origine. De nombreuses études ont permis de mieux comprendre qualitativement leur formation et leur évolution. Elles mettent en évidence de nombreux facteurs de contrôles souvent couplés qui interagissent fortement. Cependant, il existe encore de nombreuses incertitudes sur la nature exacte de ces couplages, l’amplitude des variations et sur les interactions complexes entre les agents tectoniques, climatiques et les processus de surface. Il donc est important d’établir des bilans dynamiques et quantitatifs intégrant l’ensemble de ces facteurs. Mes travaux de recherches s’appuient sur une approche pluridisciplinaire permettant de les quantifier sur de longues échelles de temps avec de fortes résolutions temporelles. Ils se sont appuyés sur des développements méthodologiques importants qui m’ont permis d’étudier en détail l’évolution de la chaîne du Tianshan (Asie Centrale) au cours du Néogène. Ces résultats montrent ainsi que la déformation au travers de la chaîne est distribuée de manière significative entre les structures intra-chaîne et les piémonts. Ils montrent également que la dynamique actuelle de la chaîne est marquée par un fort déséquilibre entre flux entrants et flux érodés sortants avec une topographie encore croissante. Enfin, ces résultats suggèrent également que les glaciations quaternaires ont peu impacté l’évolution de la dénudation et donc probablement également celle de la chaîne.

Jury

Hella Wittmann, GFZ Postdam, examinatrice
Jérôme Lavé, CRPG Nancy, examinateur
Jérôme Van der Woerd, EOST Strasbourg, rapporteur
Guillaume Dupont-Nivet, Géosciences Rennes, rapporteur
Peter Van der Beek, ISTER Grenoble, rapporteur




publié jeudi 23 mars 2017